Une collection de notes diverses sur des trucs et astuces pour faire des choses avec un ordinateur...
You can not select more than 25 topics Topics must start with a letter or number, can include dashes ('-') and can be up to 35 characters long.
 
 
 
 
 
 

169 lines
5.1 KiB

\chapter{Image}
\label{chap:image}
Le traitement des images est un art à part entière. Nous allons
voir quelques grands classiques de la catégorie pas du tout
interactif. Le genre de machin que l'on peut ranger au fond
d'un script shell pour le réutiliser la semaine prochaine.
% -------------------------------------------------------------------
\section{ImageMagick}\index{ImageMagick}
Attention, ça va devenir \textsl{hardu}%
\footnote{Nous attendons tous avec impatience l'ouvrage magistral
de maitre Brunus},
l'abondance d'options des outils ImageMagick est vraiment énorme,
et leurs interactions parfois troublantes\dots
Il y a plusieurs binaires dans le paquet : \texttt{convert} pour
la plupart des traitements,
\texttt{display} et \texttt{animate} pour visualiser des images,
\texttt{identify} pour en lire les méta-données.
\subsection{L'option \texttt{-geometry}}
C'est une notion importante, car elle est utilisée comme paramètre
par beaucoup d'options. C'est avec ça que l'on peut définir des
choses comme la taille (largeur et hauteur) d'une image, ou
la position d'un texte dans l'image, ou une zone sur laquelle
on va travailler.
\subsection{Écrire du texte}
Voici un exemple concret
(tiré du script d'encodage du \textsc{cloître}\index{cloître})
qui montre l'essentiel pour bien débuter. C'est une fonction
écrite en bash\index{bash} qui rajoute un texte sur une image~:
\lstinputlisting[language=sh]{code/tagpic.sh}
Quelques explications semblent nécessaires, parce que certaines
options sont un peu ésotériques et parfois inter-dépendantes\dots
\begin{itemize}
\item{txtfont}
\item{fontsize}
\item{kerning}
\item{colors}
\item{txtopts}
\item{gravity}
\item{annotate}
\end{itemize}
Question : comment mettre une couleur de fond à ce texte ?
\subsection{montage}
Krkrkr
\subsection{Faire des GIFs animées}\index{GIF}
Ces petites images clignotantes sont l'essence même du
Web\index{web} moderne depuis 1992 malgré leurs limitations,
et \texttt{convert} sait très bien les générer.
\begin{verbatim}
convert -delay 20 -loop 0 a.png b.png c.png foo.gif
\end{verbatim}
Ce sujet pertinent est abordé plus en détails en
page \pageref{chap:gif89a}
\subsection{Extraire une partie de l'image}
Dans cette fonctionnalité aussi, il semble y avoir quelques
subtilités.
\begin{verbatim}
DIMENSION="1024x768"
POSITION="+R12+0"
convert -crop ${DIMENSION}${POSITION} +repage $img $dst
\end{verbatim}
\textsl{Use +repage to completely remove/reset the virtual canvas
meta-data from the images.}
En gros, on en a besoin quand une opération va
changer la dimension de l'image.
\subsection{Ressources}
Le futur livre de Brunus. Réclamez les prmiers drafts dans
l'IRC\index{IRC} \texttt{freenode\#paulla} \textit{:)}
\texttt{http://www.fmwconcepts.com/imagemagick/index.php}
% -------------------------------------------------------------------
\section{Gmic}\index{Gmic}
\textsl{Perform generic image processing operations, through the G'MIC
language interpreter. gmic: GREYC's Magic for Image Computing.}
\index{XXX}
Existe aussi en plugin pour Gimp\index{Gimp} avec une interface
pleine de curseurs et de boutons.
% -------------------------------------------------------------------
\section{NetPBM}\index{netpbm}\label{netpbm}
With the Netpbm file formats, it’s trivial to output pixels using
nothing but text based IO%
\footnote{https://www.vidarholen.net/contents/blog/?p=904}.
\begin{verbatim}
#!/bin/bash
exec > my_image.ppm # All echo statements will write here
echo "P3 250 250 255" # magic, width, height, max component value
for ((y=0; y<250; y++)) {
for ((x=0; x<250; x++)) {
echo "$((x^y)) $((x^y)) $((x|y))" # r, g, b
}
}
\end{verbatim}
\subsection{Questions}
Comment faire un \textsl{resize} avec NetPBM ?
Est-il nécessaire d'apprendre la bibliothèque de fonctions
\texttt{libnetpbm} ?
% -------------------------------------------------------------------
\section{Portable Network Graphic}\index{PNG}
Voici le problème du soir%
\footnote{\textsl{trollday} Fri Nov 13 00:07:19 CET 2020} :
j'utilise pour lire ce format de fichier la bibliothèque
\texttt{pnglite} qui a de gros soucis avec beaucoup de
ceux-ci, par exemple ceux qui sont en \texttt{sRGB} crées
par des outils essentiels comme POVray\index{POVray}.
Il serait bon de voir la \texttt{libpng} officielle.
pngcrush ? optipng ?
\texttt{pngtopnm \$png | pnmtopng > \$goodpng}
% -------------------------------------------------------------------
\section{Tag Image File Format} \index{TIFF} \label{TIFF}
\begin{quote}
Yes, but tiffcp is by far the most significant case. And perhaps one of the
most used of the tools. I may not be impartial on this, though :-) because I
use it heavily.
\end{quote}
\begin{verbatim}
tiffcp combines one or more files created according to the Tag Image
File Format, Revision 6.0 into a single TIFF file. Because the output
file may be compressed using a different algorithm than the input
files, tiffcp is most often used to convert between different compres‐
sion schemes.
\end{verbatim}
% -------------------------------------------------------------------