Une collection de notes diverses sur des trucs et astuces pour faire des choses avec un ordinateur...
You can not select more than 25 topics Topics must start with a letter or number, can include dashes ('-') and can be up to 35 characters long.
 
 
 
 
 
 

52 lines
1.6 KiB

%
% nouveau 20 juillet 2014 ave StExupery
%
\chapter{curses}
\label{curses}
\index{curses}
En fait, nous allons plutôt parler de \textbf{ncurses} qui est
l'implémentation actuelle de l'ancêtre \texttt{curses}. Voic ce
qu'en dit une page de man :
\begin{quote}
The ncurses library routines give the user a terminal-independent
method of updating character screens with reasonable optimization.
This implementation is ``new curses'' (ncurses) and is the approved
replacement for 4.4BSD classic curses, which has been discontinued.
\end{quote}
\section{premier exemple}
Bien entendu, nous commencerons par l'ECM traditionnel de rigueur.
\lstinputlisting[language=C]{ex_curses.c}
La première étape consiste à initialiser et configurer le moteur
interne de ncurses, et à régler l'interaction clavier/écran.
Ensuite, avec \texttt{mvaddstr}, nous écrivons le texte passé
en paramètre à une position fixée ligne,colonne
dans un écran virtuel
qui sera ensuite transféré dans l'écran réel
par le \texttt{refresh()}.
\section{astuces}
Dans une boucle interactive, on va utiliser \texttt{getch()}, qui va
bloquer tant qu'on n'a pas tapé sur une touche. Mais que faire si
on veut utiliser, en plus du clavier, un autre périphérique de
saisie, genre un Joystick\index{joystick} ?
Bien entendu, on peut utiliser \texttt{select(2)}, mais cela nécessite
de connaitre le \textit{file descriptor} auquel est attaché le clavier.
Dans le contexte classique, on peut assumer que ce sera le \texttt{fd}
associé à \textit{stdin}, mais il est imprudent de compter là-dessus.
---> voir \texttt{newterm(3)}